Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 12:43
True Blood, La Communauté du Sud T3 : Mortel Corps à Corps - Charlaine Harris
Chez J'ai Lu.









Attention, ce billet contient des spoilers potentiels de la troisième saison de la série (et tout le bouquin). Évidemment, je ne l'ai pas vue rapport à ce qu'elle n'est pas tournée ou diffusée mais si vous ne voulez vous gâcher aucune surprise, c'est ptêtre pas le billet à lire. Ce billet contient aussi des gros mots et des allusions explicites à la sexualité des protagonistes.

Capture d'écran volée à l'Impératrice des captures d'écran.

Entamons.
Ce grand couillon de Bill a trouvé le moyen de se faire enlever à cause d'une enquête dont on ne sait rien. Sookie, elle est malheureuse tu vois, c'est trop triste que Bichon disparaisse, surtout maintenant que sa virginité est partie avec l'eau du bain dans le premier volume, elle a un peu le feu au popotin, elle a des besoins faut la comprendre. Mais elle est fidèle (en tout cas dans les faits parce que dans sa tête, elle couche avec la moitié de la planète) donc elle suinte la frustration pendant tout le bouquin. Je pourrais faire une super étude du bouquin comme quoi la frustration c'est le thème du livre, tout ça tout ça. Frustration de Sookie, d'Eric, de Leonard. Frustration du lecteur qui se demande ce qu'il est en train de lire et quand est-ce que ça va devenir bien et que la réponse est "jamais". Et tout. Mais non hein, c'est la Communauté du Sud, ça se prête mal à l'analyse brillante alors tu vas croire sur parole que j'aurais pu, merci beaucoup Public.

Crucruche© part donc en quête de son Bichon, un peu furax tout de même rapport à ce que le bruit court que lors de cette enquête, il ne s'est pas gêné pour lui planter une paire de cornes. Son périple la conduit chez les vampires du Mississipi avec comme guide un loup-garou über sexy et évidemment dingue d'elle au premier regard. Trop. Bien.
Là, il ne se passe plus rien pendant 280 pages.
Rien, du tout du tout du tout. Le vide intégral, rempli par deux scènes d'action poussives et deux manucures. J'vous jure. Deux manucures et deux permanentes. C'est pas la paradis de la littérature ça ?
Et puis, ça reprend un peu de poil de la bête vers la page 300. Et puis ça s'immobilise gravement à nouveau. Au moins, c'est pas l'arrêt du coeur qui nous guette, c'est sympa de penser au public trentenaire Charlaine, t'es bien urbaine.

Ceci dit, il y a quelques trucs qui réveillent dans leur potentiel alanballesque et c'est bien le seul intérêt de tout le torchon.
- Le bar à créatures fantastiques. Ca manque de Fangtasia, ça compensera.
- Bubba. Je prie vraiment pour qu'on finisse par le voir.
- Les scènes de torture de Bill. Oh oui sivoupléAlan, on veut voir Bill chair à vif et dans des chaînes en argent. Sivouplésivouplésivouplé.
- Les changelings et plus particulièrement le loup-garou craquouniais.

A part ça, ben rien. Mein Gott. J'ai terminé le tome 3 profondément navrée. Ca fait depuis la fin du tome 2 que j'avais pas lu au roman aussi mauvais.
Bon ben c'est pas tout ça Public, mais j'te laisse, j'ai le tome 4 à terminer.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Popo 29/10/2009 20:30


Les fautes en moins a priori. Mais le style pauvre a peu près identique malheureusement !
Sans compter les absurdités du genre "je suis blonde mais pas conne, la preuve, je lis beaucoup. J'ai un calendrier avec le mot du jour dessus, un mot meta-compliqué que je tente de recaser".
Sauf que le mot du jour, c'est généralement un truc super bateau type "pavillon". Complexe hein.
Ouais.
C'est maso comme lecture. Le truc que tu lis à la fois pour l'univers qui est prenant et à la fois pour avoir l'occasion d'en dire du mal !


Miss Mopi 29/10/2009 18:47


Cite Popo : "En fait, la Communauté du Sud, c'est un peu le skyblog ou le twitter de Sookie."

Rassure-moi pour le skyblog... Les fautes en moins quand même? Sinon c'est vraiment la cata...


Mano 25/10/2009 22:34


Ben non, mais justement j'allais au lit pour lire là ! ;o)


Popo 22/10/2009 16:02


Je voulais juste dire que je boudais paske je pouvais pas lire l'article !
-------
Tu as continué finalement ?


Popo 22/10/2009 16:01


Ce qui me scie, c'est que je continue à lire. Je suis addict à la daube, merci Alan Ball.
Folle aussi, la capacité de remplissage de l'auteur ! Tu lis trois pages, ça passe tout seul et tu te rends compte qu'il ne s'est rien passé du tout. Elle te raconte comment elle retrouve ses clés,
une scène de papote avec un tel ou un tel qui n'est rien d'autre qu'une scène de papote. En fait, la Communauté du Sud, c'est un peu le skyblog ou le twitter de Sookie.