Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2009 4 06 /08 /août /2009 19:26
Aujourd’hui, nous continuons la série des "Koiya dans le truc qu’on peut pas toucher mdame ?" avec un de mes morceaux préférés : le Demand Peace propaganda leaflet. Parce que mine de rien, dans cette flotte à la poursuite d’une terre qu’ils ne trouvent pas plus qu’un raccourci fameux, il y a des gens qui commencent à trouver ca fatiguant de faire la route avec des Cylons belliqueux collés au popotin de leur vaisseau. Alors ils réclament la paix. Oui. La paix. Avec les Cylons.  N’importe quoi hein ?
On est d’accord.
Et plus important : on est d’accord avec Tigh qui se moque ouvertement de la littérature de ces hippies.
(Battlestar Galactica, 213, Epiphanies)
Traduction VF approximative de la réplique de Saul : "Ahaha, ils sont graves !"

Vous revoyez la scène en gros. On le voit un peu beaucoup le leaflet, il est distribué aux éminences de la  flotte, que cette rébellion inquiète plus ou moins malgré la poilade de Tigh. Pour autant qu'on le sache, sur la brochure dont il nous fait la lecture, il pourrait y avoir l'intégrale des paroles de Joe Dassin ou la liste des courses d'Ellen sur Caprica.
Et ben non.

Déjà, le leaflet, il a la classe, avec ses couleurs qui rappellent forcément les mouvances anarcho-communistes, prônant l'action directe comme on dit.
Coïncidence ? Sans doute pas dans la mesure où les mecs de Battlestar Galactica, côté politique, ils n'ont pas l'air inculte.

Tout comme le symbole de l'homme qui vole rappelant étrangement le symbole "Peace & Love" mais à l'envers. Dingue comme les petites choses sont parlantes.




Et comme d'habitude, le bonheur vient du détail. Dans cette brochure, il y a aussi tout un texte de propagande, sur le modèle des habituels tracts politiques que l'on retrouve dans nos boîtes aux lettres une fois par an. Un vrai texte. Qui dit qu'Adama Père c'est quand même un gros boeuf bourrin et que la seule alternative viable pour l'Humanité, ce serait de toper là avec les Cylons.
Intérieur du dépliant. Le truc qui brille, c'est l'autocollant Propworx qui authentifie l'objet comme original.


Après ces trois pages, on en retrouve deux autres au verso. Celles-ci expliquent pourquoi l'action est devenue vitale maintenant que les mots ont échoué, les leaders de la flotte souffrant d'une légère surdité dès qu'il s'agit d'entendre l'opinion du petit peuple. Les auteurs expliquent aussi la nécessité des sacrifices personnels (et un peu vitaux) pour le Greater Good. En gros, pour que les vieux écoutent, faut tout faire péter. C'est parti !
Vous aurez déduit qu'il s'agit de l'autre côté du même dépliant.

Alors Colonel ? Ca te la coupe pas qu'ils se foulent autant pour Battlestar Galactica ?
Et si vous voulez tout voir en détail ou apprendre le texte par coeur, c'est toujours par là !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tiwow 08/08/2009 21:48

C'est dingue de voir tous les détails qu'ils ont fait !